Résumé :

 

Bernadette Hogan est un vrai garçon manqué. Garde du corps pour le compte de Jeremy Bridges, un millionnaire aux innombrables conquêtes, elle sait ce qu’elle veut, et surtout ce qu’elle ne veut pas. Jusqu’à une expérience torride avec Jeremy, dont Bernie sort furieuse, bouleversée… et enceinte. La jeune femme décide très vite qu’elle ne laissera pas passer cette chance d’être mère, mais elle n’est pas au bout de ses surprises. En effet, Jeremy semble décidé à assumer sa paternité. Cet individu, en apparence si superficiel, est-il capable de devenir le père dont Bernie rêve pour ses enfants ?

 

Descriptif :

 

Date de parution : 22 juin 2012

Nombre de page : 408

Prix : 8.20 euros

Edition : Milady, collection Central Park

Genre : Romance

 

Mon avis : 

                                   

Record battu avec ce livre : lu en 24h ! Une première pour moi ! De plus j’ai eu un bon coup de cœur. Je suis vraiment heureuse que Candyshy me l’ai conseillé quand j’étais planté devant le rayon livre du magasin… Car à la base j’en avais vaguement entendu parler mais sans vraiment m’y intéresser… Donc une super découverte !

 

Les deux personnages sont vraiment « à part », ils ont à la fois un côté monsieur tout le monde et leurs propres personnalités. Ils sont autant amusants que désespérants voir agaçants. Il est très facile de s’identifier à eux.

 

Bernie « layette » est une garde du corps, ancienne militaire au service d’un millionnaire. Peu féminine, elle ne semble vire que pour son travail. On découvre au fil de la lecture la vraie Bernie, douce et proche de sa famille (sa mère). Elle nous montre aussi  un côté légèrement jaloux… Elle se protège du père du bébé qui est un peu spécial. Elle a aussi des soucis plus ou moins important en dehors de sa vie de femme enceinte. Bernie est une femme aussi forte que sensible…

Jérémy « le smoking » est le fameux millionnaire, employeur de Bernie. N’est qu’un prétentieux et égoïste personnage, imbu de sa personne. Il croit tout simplement que l’argent fait le bonheur. Jusqu’à que finalement un p’tit bout de femme lui ouvre les yeux. Là on découvre ce « sans cœur » sous un nouvel angle. Je n’en dis pas plus pour ne pas gâcher l’effet de surprise…

Les autres personnages sont assez drôles sauf la mère de Bernie plus attachante qu’autre chose.

 

L’auteur a vraiment réussi son coup, car elle réussit à rendre différente une histoire qui peut paraitre assez banale à la base. Je pense que je lirai d’autres histoires de cet auteur pour la découvrir un peu plus.

 

Citation : p 106

« – Vous voulez bien arrêter ça ? lâcha Bernie. Il n’y a rien à voir. Pas encore, en tout cas.

Jérémy releva immédiatement la tête et feignit la décontraction.

–         C’est donc ça. Vous êtes enceinte. Félicitations.

–         Félicitations à vous aussi. C’est vous le père. »

[…]

 

NOTE:

 

Merci à Candy pour la correction. : )

Publicités