pierre maxiaAuteur : Pierre Maxia Asunis

Nombre de pages : 82

Date de sortie : 2013

Edition : Edilivre

Genre : nouvelles, humour

Résumé :

Au travers de sept petites histoires, tirées de son expérience personnelle et professionnelle, l’auteur veut mettre en évidence quelques-uns des « petits » problèmes liés au handicap. Mais attention ; pas question de s’apitoyer sur son sort ! Le titre même de l’ouvrage : Petites histoires handi décapantes … mieux vaut en rire!, donne le ton.

Les sempiternelles places pour personnes à mobilité réduite occupées par des gens galopant comme des lapins, une visite médicale qui lieu au bas d’un escalier faute d’accessibilité, une prothèse de hanche qui se déboite en plein ébat amoureux, voilà autant de situations qui peuvent mettre les nerfs à rude épreuve.

Mais même s’il ne manque pas de dénoncer certaines injustices, l’auteur préfère en rire.

Mon avis :

J’ai découvert ce livre dans le cadre de mon travail, grande curieuse, je l’ai pris.

 

J’ai passé un super moment, certes le livre n’est pas gros mais il est bourré d’humour.

 

On parle d’un sujet souvent « délicat », on peut le dire un peu tabou : le handicap. Ici rien n’est « caché » des situations difficiles liées au handicap sont abordées.

 

L’auteur se livre totalement (c’est tiré de faits réels et personnels), on retrouve un humour qui m’a fait bien rire, il faut dire qu’en ayant rencontré l’écrivain je l’imaginais assez bien me raconter lui-même ces moments de vie.

 

J’avoue que la nouvelle qui m’a fait le plus rire est celle du Propriétaire, les gens comme ça on ne les oublie pas. 😉

 

Le seul bémol c’est que le résumé nous en dit trop, mais ce n’est qu’une affaire de goût.

 

En bref, si vous voulez lire des passages sur la vie, de difficultés quotidiennes des personnes à mobilités réduites racontés avec humour je vous conseille ces sept nouvelles.

 

Pour la petite histoire, l’auteur sera au Salon du livre de Paris, (auquel je ne vais pas), si vous le voyez faites lui un coucou de la part de Lucie du CMGR. Et surtout allez à sa rencontre, promis il ne mord pas (enfin normalement) 😉

 

Ma note : 4/5

Publicités