Résumé :couv52075934

 

Franck et Julien s’aiment et partagent une vie de couple. Pour tous les deux, leur rencontre était une évidence, l’équilibre qu’ils recherchaient, la chaleur d’un foyer et d’une vie simple, comme tout le monde… Chacun portant en lui les rejets, les humiliations, les souffrances d’un passé que génère la différence. Mais Franck veut un enfant, il veut être père. L’adoption n’étant pas envisageable, il se lance dans la quête éperdue d’une femme acceptant d’être mère porteuse. Dans ce premier tome, Franck rencontre donc Elisabeth, la réponse possible à son besoin vital d’être père. Mais celle-ci va exiger de lui qu’il se raconte. Elle veut connaître l’homme qui se tient devant elle et qui lui demande de lui prêter… son ventre ! Franck, presque malgré lui, va accepter de se livrer à elle, crûment, avec sincérité, sans pudeur, sans rien omettre de son passé, et avec ce délicieux cynisme derrière lequel il est tellement facile de cacher ses blessures, ses peurs, ses doutes. Et puis il y a Julien… Cette volonté d’avoir un enfant est un projet qu’ils doivent porter ensemble…*

 

Descriptif :

Nombre de pages : 259

Date de sortie : 2013

Edition : Atria

Genre : contemporain

Prix : 17.00

 

Mon avis :

 

Tout d’abord je remercie les éditions Atria et Livraddict pour m’avoir permise de découvrir cet auteur.

 

J’ai lu ce livre en Lecture Commune avec Candyshy, on a bien blablaté tout du long !

 

Franck veut avoir un enfant, mais en couple avec Julien c’est un peu difficile… Il trouve Babeth sur le net qui propose de prêter son ventre pour vivre une grossesse, mais sans vouloir avoir affaire avec le bébé. En gros, une mère porteuse mais gratuite…

Ce tome est divisé en quatre livres : deux sur Franck et Babeth, les deux autres sur Julien et Franck. Ils sont intercalés, on commence avec Babeth et on finit sur Julien et Franck.

Les parties sur Franck et Julien sont supers, elles m’ont énormément plu ! On apprend comment ils se sont rencontrés, ont compris qu’ils étaient homosexuels mais aussi leurs enfances.  Ces passages sont très émouvants, passant de la tristesse aux rires et inversement.

Pour les livres où Babeth et Franck se voient, c’est moins la joie. Babeth est immature sous ses airs de jeune femme sûre d’elle. Elle fait ça parce que c’est comme ça dans la vie, on fait des enfants… J’ai eu beaucoup de mal à la suivre, en plus elle nous pond des discours qui m’ont « soulés » ils font quelques fois trois pages et je ne comprenais pas forcément où elle voulait en venir. Enfin vous l’aurez compris ça n’a pas trop accroché entre nous. 😉 Mais dans ces passages j’ai aussi beaucoup ri, Franck et sa conscience/ dialogues internes j’ai adoré, il est totalement frappé !

 

On a un petit aperçu de Coco la meilleure amie de Franck, mais mon Dieu comment fait-il pour la supporter ?? 😉

 

En bref, j’ai apprécié ma lecture même si toutes les femmes de ce livre sont loin de briller… C’était mon premier livre avec un couple gay et ça ne m’a pas du tout dérangé. Leur histoire est trop chou !! 😉 Je lirais surement la suite même si je pense qu’il se finit très bien ainsi.

 

Ma note : 3.25/5

 

merci à candy pour la correction. 🙂

Publicités