couv68065715

 

Résumé :

 

Les Hell’s eight. Huit hommes revenus de l’enfer, débordant d’une énergie sauvage, et prêts à tout pour défendre leurs valeurs…

Sally Mae sait que Tucker McCade ne sera jamais un homme pour elle. Non pas parce qu’il est métis et que la société condamne toute relation entre une blanche et un homme à moitié indien, mais parce que c’est un homme dont les valeurs sont diamétralement opposées aux siennes. Elle, pacifiste, entièrement dévouée à la communauté, dans le respect strict des règles de la religion. Lui, l’un des membres les plus durs des Hell’s Eight, qui n’hésitera jamais à recourir à la violence pour parvenir à ses fins. Et pourtant : c’est bien de cet homme, le plus interdit de tous, qu’elle rêve toutes les nuits. Des rêves intenses, lourds de désirs et de sexe, où la violence change de camp…
Des rêves qui pourraient devenir réalité, elle le sait aussi, si elle trouvait le courage de transgresser les règles qui pèsent sur elle…

 

Descriptif :

Nombre de pages : 352
Date de sortie : 2012
Edition : Harlequin
Genre : romance historique
Prix : 6.99

 

Mon avis :

 

Tucker est le troisième membre de Hell’s eight à être mis en avant.

 

L’histoire tourne autour de la protection de Sally, jeune femme veuve qui remplace son mari comme docteur. A cette époque, peu de femmes vivaient seules et ce n’était pas très sûr pour elles. Mais Sally ne veut pas se marier, elle est toujours en deuil. De plus, ses convictions religieuses font qu’elle est contre toutes formes de violence. C’est un peu compliqué lorsque vous commencez à en pincer pour un ranger qui descend quiconque se met en travers de son chemin en ayant de mauvaises intentions. Mais le côté protecteur de Tucker va faire battre le cœur de la jeune femme.

 

Tucker est un jeune homme traînant un lourd passé et beaucoup de remords. De plus, depuis toujours il est rejeté à cause de sa couleur de peau. Voyez-vous, au Far West les hommes naissant d’un parent blanc et d’un autre indien sont considérés comme des moins que rien.

 

Même si Tucker en pince sérieusement pour la jeune femme il sait pertinemment que leur relation n’évoluera pas. Un homme de sang mêlé ne peut épouser une femme blanche sous peine de mort…

 

Ce qui m’a beaucoup plu c’est les points de vue et convictions diamétralement opposés entre nos deux héros. J’en ai même quelques fois rigolé tellement leurs chamailleries me semblaient comiques.
Par contre ce qui m’a un peu gêné c’est que Tucker va modifier sa personnalité pour entrer dans les critères de la demoiselle. C’est un homme de loi qui côtoie chaque jour la violence et elle est une pacifiste… J’ai trouvé ça dommage et cela rajoute « une frustration » pour lui (et pour moi). Mais celle-ci sera comblée par leur idylle. 😉

 

Ce tome m’a un peu moins plu que les deux précédents, il n’en reste pas moins que je l’ai dévoré. J’ai hâte de savoir s’ils vont retrouver Ari la sœur de Desi (découverte dans le tome 1).

 

Ma note : 4/5

 

Merci à Candy pour la correction. 🙂

Publicités