errants1

 

Résumé :

Que faire quand on est une adolescente et que le monde s’écroule autour de soi ?
C’est la question qui se pose à Marion, seize ans, que rien ne préparait à une telle catastrophe. Lors d’un voyage scolaire au camp de travail du Struthof, certains de ses camarades et de ses professeurs sont frappés par un mal étrange.
Alors que l’épidémie se répand, elle essaie d’y échapper, en compagnie d’un groupe d’amis rescapés. Mais sans l’aide d’adultes, la tâche va s’avérer délicate et la vie en communauté pas si aisée que cela.

 
Descriptif :

 
Nombre de pages : 286
Date de sortie : 2013
Edition : Du Chat Noir
Genre : fantastique, jeunesse
Prix : 19.90 €

 

Mon avis :

 

J’ai lu ce livre dans le cadre d’un partenariat avec les Editions du Chat noir. Je les remercie pour m’avoir fait découvrir cette histoire.

 

Marion, 16 ans nous parle directement : elle se confie et explique la situation à laquelle elle doit faire face à travers un cahier où elle écrit les événements en cours.

 

L’histoire se déroule dans les Vosges lors de la visite, avec son école, d’un camp de travail datant de la seconde guerre mondiale. Ce voyage scolaire va tourner au cauchemar pour Marion et ces camarades.

 

Marion nous décrit les événements avant l’épidémie et le développement de cette dernière. Le chaos qui règne après la découverte de premiers cadavres qui se relèvent sous la forme de zombies…

 

Il y a pas mal d’action et c’est assez sympa de voir les choix qu’ils vont devoir faire pour survivre et rentrer chez eux.

 

On comprend rapidement comment évolue le groupe : chacun s’y fait une place et joue un rôle dans leur survie.

 

J’ai eu un peu de mal avec la façon de parler et de penser de Marion et de ses amis. J’ai plus eu l’impression qu’ils étaient adultes qu’adolescents. Ils sont trop polis et leurs phrases sont bien construites. Je comprends qu’on ne peut pas écrire comme on parle mais là ça m’a un peu gêné.

 

L’auteur décrit magnifiquement bien le lieu, j’ai eu l’impression de voir les bâtiments. Le petit hic, certaines descriptions sont un peu longues. Les émotions sont très bien abordées et des pointes d’humour sont assez bien placées.

 

Je lirai la suite avec plaisir, je veux savoir comment Marion et ses petits camarades vont arriver à se sortir de ce pétrin.

 

Ma note : 4 /5

 

Merci à Candy pour la correction. 🙂

Publicités