couv71273304

 

 

Résumé :

 

John Matthew a vécu parmi les humains, sans jamais suspecter sa nature de vampire, jusqu’à ce que la Confrérie le trouve. Même alors, son passé et sa véritable identité sont restés pour tous un mystère. Mais sa vendetta personnelle à l’encontre de Fhléau va l’entraîner au cœur de la guerre sans merci qui oppose les éradiqueurs aux vampires. Il devra alors découvrir qui il est vraiment afin de vaincre son ennemi et de venger Xhex, le seul amour de sa vie.

 

Descriptif :

 

Nombre de pages : 738
Date de sortie : 2013
Edition : milady
Genre : bit lit
Prix : 9.90 €

 

Mon avis :

Coup_de_coeur_

J’ai décidé de lire ce tome 8 de la confrérie en faisant un plouf plouf dans ma Pal, c’est comme toujours un bonheur de retrouver nos beaux guerriers vampires.

 

Le tome 7 nous avait laissé en suspense sur le sort de Xhex le la jeune « sympathe », laissant également la confrérie sur le pied de guerre, après une « victoire » au goût amer pour tous. Du coup, comme on s’en doutait le tome 8 est basé sur sa recherche et sur sa vengeance.

 

Flhéau le fil de l’Oméga, vous savez celui que dirige les « éradiqueurs » … il est encore plus mauvais que ce qu’on pouvait penser. Je vous laisse découvrir ce que cette saleté est capable de faire…

 

Avant de parler des personnages principaux je tiens à dire que ce tome est entré dans mon top 3 des meilleurs de la confrérie. Il change, on a l’habitude que J. R Ward ne nous ménage pas mais là elle met les bouchées doubles. Il est pour moi le plus sombre et bouleversant de tous. Après à vous de vous faire votre petit point de vue. 😉

 

C’est John et Xhex qui sont les personnages mis le plus en avant mais comme toujours on suit d’autres personnages en parallèle.

 

John est, depuis son arrivée dans la confrérie, mon petit protégé. Du coup, j’étais toute contente d’en savoir encore plus sur lui et surtout de voir ce qui allait se passer avec la « charmante » Xhex. Eh bien je suis comblée, j’ai eu beaucoup de réponses et j’adore. John est rongé par son désir de vengeance envers Flhéau et de retrouver Xhex même s’il n’espère pas d’histoire d’amour avec elle. J’ai été bouleversée par son coté amoureux éconduit et la douleur liée à la disparition de son âme sœur (selon lui). Il est toujours accompagné de ses deux acolytes : Vhif et Blay. Mais je les ai sentis moins soudés dans leur trio infernal. J’avoue que leur affinité m’a un peu manqué. Une relation de John qui stagne depuis trop longtemps maintenant va évoluer et ça c’est trop cool !!! (Je ne vous dis rien ça gâcherait le moment).

 

Xhex, faisait partie de ses personnages avec lesquels je n’accroche pas plus que ça. Elle était un vrai mystère pour moi ! on découvre énormément de choses sur elle et son passé mais aussi sur ce qu’elle a subit durant son kidnapping… J’ai aimé que l’auteur nous la décrive s’épanouissant de plus en plus au côté des frères de la confrérie. On voit qu’elle est de plus en plus à l’aise et qu’elle prend confiance en eux et en elle. C’est un personnage complexe qui devient attachant au fil des pages.

 

Deux autres personnages sont mis en avant : Blay et Vhif. Alors eux, l’un m’a énervé (Vhif) et l’autre m’a totalement attendri et chamboulé. Tout part en vrille entre eux et ça me fend le cœur. Blay souffre de la situation et ne s’en cache pas vraiment… Alors que Vhif est dans le déni et perd totalement le contrôle de la situation. J’espère vraiment les retrouver dans le prochain tome car la fin du passage sur eux est vraiment dure dure, j’ai même versé la « larmounette ».

 

Ensuite, on en sait un peu plus sur Souffhrance prise au piège par la Vierge Scribe. Elle s’entraine au combat avec le Roi Kholer, on n’en sait pas vraiment plus sur elle malheureusement. Mais c’est elle le personnage principal du prochain tome : j’espère donc me régaler.

 

On apprend aussi que certains chapitres sont des extraits de journal d’un ancien guerrier de la confrérie. J’ai trouvé ces passages assez sympas, ils traitent du kidnapping d’une jeune femme de la Glyméria….

 

Une autre histoire se déroule aussi dans un manoir où des humains résident en chambres d’hôtes pour tourner une émission sur les supercheries du paranormal. En gros : débusquer les arnaques des maisons dites hantées. Mais rien ne va se dérouler comme prévu pour cette équipe de la télévision….

 

Bon je pense avoir fait le tour. En bref, un huitième tome super. L’auteur sait toujours comment nous garder en haleine du début à la fin. Même si quelques fois elle nous fait râler : on l’adore. 😉

 

Ma note : 5/5

 

Merci à Candy pour la correction. : )

Publicités