kaleb-

 

Résumé :

C’est si bon d’être mauvais…

 

SAISON 1.

À 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.

Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour où sa propre puissance le dépasse et ou tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller?

Descriptif :

Nombre de pages : 442

Date de sortie : 2012

Édition : Collection R

Genre : Fantastique, jeunesse

Prix : 18€

 

Mon avis :

 

Le mot qui définit ma lecture est : perplexe.

Je n’ai pas aimé autant ma lecture que je l’aurai espéré. Ce livre sort des sentiers livresques dans le sens où, pour moi, il rentre dans plusieurs catégories.

J’ai mis beaucoup de temps à faire cet avis car je n’arrivais pas à mettre de mots sur mon ressenti. J’espère que ce sera assez clair maintenant…

Kaleb est âgé d’une vingtaine d’années, jeune homme qui semble beau et qui n’a pas de soucis particulier dans sa vie. Il vit avec son père, avec qui, il entretient des relations très tendues. Sa mère est décédée lors de sa naissance…

L’histoire débute simplement puis Kaleb a des excès de colère de plus en plus importants, il fait des rêves énigmatiques. On se demande pourquoi il fait ce cauchemar de façon récurrente. Qu’est-ce qu’il signifie ? On le découvre dans la fin du livre.

Kaleb se bat contre lui-même et découvre des secrets sur sa naissance et son origine… Grâce au site de « tchat » sur l’Islande où il s’est inscrit. De là, on découvre d’autres personnages qui traquent le jeune homme et le surveillent depuis toujours…

L’intrigue est bien ficelée et les informations arrivent au bon moment. Mais, je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai trouvé qu’il manquait un petit truc. Peut-être le choix de parler à la troisième personne du singulier au lieu du « je » m’a dérangée, je ne sais pas. Je lirai quand même le second tome pour avoir un avis définitif… enfin j’espère.

 

Ma note : steph21102steph21102steph21102/5

 

Merci Candy pour la correction. 🙂

Publicités