Résumé :
La chance ne sourit décidément pas à Miss Sarah Hamilton, fraîchement débarquée de Philadelphie. Son père lui a fait promettre sur son lit de mort de se rendre en Angleterre chez son oncle, le comte de Westbrooke, mais des marins maladroits ont fait tomber sa malle dans le port de Liverpool. Démunie et un peu perdue, Sarah se voit réserver un accueil pour le moins étrange dans l’auberge où elle compte passer la nuit. À son réveil : stupeur ! Un homme nu partage son lit ! La voici compromise, et mêlée aux dangereuses affaires de famille du très séduisant duc d’Alvord…

 
Descriptif :
Nombre de page : 338
Date de parution : 18 mai 2012
Editions : Milady Romance
Genre : Romance historique
Traducteur : Vincent Basset
Prix : 7.60€

 

Mon avis :
Ce livre était pour moi à la base un genre littéraire que je ne voulais plus lire suite à l’overdose que j’avais faite au lycée. Mais grâce aux nombreux avis positifs dont celui de Candyshy (oui c’est une de mes références 😉 ). J’ai retenté l’expérience et j’ai vraiment bien fait !! J’ai adoré !

C’est historique mais pas pompeux comme j’ai pu lire pour le bac. C’est assez léger avec beaucoup de dialogues, ça se lit très rapidement. C’est très fluide comme écriture donc très agréable.

L’histoire se passe à la Renaissance, une période que j’aime beaucoup car si je n’aime pas lire des romances historiques je suis une « fana » d’histoire…

Miss Sarah Hamilton une jeune américaine va rencontrer son cousin et le Duc D’Alvord dans de drôles de circonstances. L’auteur sait manier les mots pour nous faire rigoler de situations totalement gênantes pour les personnages principaux. Quoi que tous ces derniers ne sont pas forcément dérangés et profitent des situations dans le bon sens du terme…

Sarah est un personnage que j’ai apprécié, elle a un sacré caractère mais est totalement ignorante du comportement à avoir pour une jeune femme en Angleterre. Comme Sarah vient d’Amérique elle n’a pas non plus la même vision du monde, des convenances et des statuts sociaux que les gens qu’elle va à présent côtoyer.

Sarah n’a pas eu d’éducation sur certaines choses essentielles de la vie même si on peut comprendre par l’époque. Sa réflexion sur les grossesses m’a fait bien rire tellement c’était ridicule. Elle passe du coup pour une jeune femme très naïve mais nous prouve que finalement elle ne l’est pas tant que ça. On voit vraiment son personnage évoluer durant la lecture et ça c’était très sympathique.

James, le Duc D’Alvord, au début j’ai eu un peu l’impression que c’était un goujat, sa rencontre avec Sarah est très particulière et il compte en profiter… Mais par la suite j’ai appris à le découvrir mieux, le connaître et même l’apprécier. Il m’a aussi un peu fait de la peine lorsqu’il repense à son adolescence. Mais le Duc reste tout de même très « caliente » !! 😉

Le cousin du Duc m’a juste trèèèèès énervé !! Une sacrée tête à claque et son acolyte aussi !
Lizzie est toute « mimi », j’ai hâte de la découvrir dans un des tomes avec sa propre histoire.

J’ai vraiment aimé le style de l’auteur et j’ai hâte de lire le tome 2 : Le Marquis mis à Nu !!^^

 

L’extrait : p49
– « C’était cette fille que Robbie attendait.
– On dirait bien, oui.
– Mes cheveux ne sont pas aussi roux que ça !
James éclata de rire. »
La note :
/5

Publicités