Résumé :

 

Le monde de Clay a basculé dans les ténèbres quand, enfant, il a perdu sa meilleure amie Talin. Lorsqu’il la retrouve, adulte, il décide qu’elle ne le quittera plus jamais. Mais dans leur course contre la montre pour sauver des enfants sans-abris qui disparaissent mystérieusement, Clay et Talin devront rouvrir les blessures du passé… Ou perdre tout ce qui leur est cher.

Descriptif :

 

Date de sortie : 22 juin 2012

Nombre de pages : 480

Editions : Milady

Genre : Bit lit

Prix : 8.70 €

Mon avis :

Comme j’adore cette saga, je me suis rapidement jetée sur ce dernier tome sorti récemment. J’ai beaucoup aimé mais ça n’a pas été un coup de cœur cette fois-ci.

L’auteur nous transporte toujours autant dans son histoire mais je ne sais pas : pas de petites étincelles…

Les personnages des romans antérieurs sont toujours présents mais c’est le mystérieux et renfermé Clay accompagné de Talin une p’tite nouvelle qui va devoir se faire sa place dans la famille de Dark River.

Clay comme je disais : ce personnage est une énigme et est un peu flippant, froid distant même avec les siens. Dans les tomes précédents on apprend que sa façon d’être est dû à son passé. J’étais donc contente de pouvoir découvrir la vérité dans ce tome. Mais comme le prévoit le résumé le pauvre Clay en a bavé dans son enfance et son adolescence jusqu’à son arrivée à Dark River.

De plus la mort de la jeune femme qu’il aimait l’a  détruit intérieurement et l’a fait se replier sur lui-même. Je vous laisse donc imaginer sa réaction… bonne ou mauvaise de toute manière il était très loin de penser la revoir un jour. Il va bien évidemment au fil du tome se rapprocher de plus en plus d’elle, on le voit se transformer en gros chat quelque fois trop mimi, pour la conquérir. Malgré qu’on lui avait annoncé le décès de Talin, Clay n’a rien oublié de leur passé, leur enfance.

Talin est une jeune femme qui m’a semblé dans un premier temps totalement perdue à la limite de la raison dès fois. Elle va retrouver Clay pour qu’il l’aide à retrouver les enfants qui ont disparu et qui sont pour la plupart sous sa protection. Elle travaille dans le domaine du social.

Au fil des pages, on découvre pourquoi Talin est si spéciale lorsqu’on la rencontre ainsi que son histoire et les séquelles qui se sont gravées en elle. On découvre une Talin de plus en plus épanouie, même si ça reste peu visible aux yeux des autres, elle est plus engagée et prend plus d’initiative. Elle a son petit caractère comme toutes les femmes de Dark River ce qui va aussi lui entrainer quelques petits soucis, des fois, assez drôle j’ai trouvé.

Je ne m’étendrais pas sur les autres personnages sauf Dorian que j’ai trouvé juste trop drôle et adorable malgré sa colère toujours présente. Juste un p’tit mot sur un nouveau personnage, je ne dirai pas grand-chose pour ne pas spolier, mais j’ai hâte de le retrouver et de voir son rôle dans cette guerre qui me semble de plus en plus terrible…

Comme je disais dans ma présentation : pas de coup de cœur sauf pour l’auteur que j’apprécie de plus en plus. J’aime beaucoup sa façon d’écrire et la manière qu’elle a de nous entrainer totalement dans l’histoire si rapidement.

Extrait : p 159

« – Tu marches comme un léopard. J’étais déjà réveillé.

–     Oh. (Elle se mordit la lèvre inférieure pour l’empêcher de trembler.) tu n’as pas de chocolat.

–     Seigneur, tu es toujours aussi accro au sucre ?

Elle hocha la tête, encore un peu fragile.

Il parcourut la distance qui les séparait en trois grandes enjambées.

–     Pousse-toi. »

NOTE:

Merci à ma Candy pour la correction. 🙂

Publicités