Résumé :

Brenna, une jeune louve, se remet péniblement des tortures que lui a infligées un tueur Psi. Depuis sa libération, elle peine à reprendre le cours de sa vie et cherche le réconfort auprès de l’homme le plus froid et le plus dangereux de la meute : Judd Lauren. Un Psi. Un assassin. Recueillit par les loups lorsque les siens l’ont condamné à l’exil. C’est vers lui qu’elle se tournera quand un cadavre aux blessures trop familières sera découvert.

Elle est le feu et il est la glace. Sauvage et contre nature, leur dangereuse passion constitue une menace pour leur cœur, mais aussi pour leur vie.

 

Descriptif :

Prix : 9.20 E

Date de sortie : 23 mars 2012

Editions : Milady

Genre : Bit-lit

Pages :495

 

Mon avis :

 

Ce tome était encore super, cette saga est décidément un enchaînement de coup de cœur pour moi.

J’ai eu un coup de cœur un peu plus fort que les deux tomes précédents, il m’a semblée encore plus creusé sur les sentiments des personnages qui sont tous deux à fleur de peau. On en apprend aussi bien plus sur le Conseil et sur la guerre non officielle entre les différentes tribus.

Ce tome ne se passe pas dans la tribu de Lucas mais celle de Hawke donc celle des loups. On découvre mieux leur façon d’interagir, de vivre et leur hiérarchie. 

Comme dans les autres tomes précédents, on garde les personnages des premiers tomes surtout Sascha et Lucas dû au statut de ce dernier.

Brenna dont nous avions entendu parler dans le premier tome, la louve ayant subi un choc important. On avait un peu retrouvé cette dernière dans le tome  2 mais très peu. Là c’est elle l’héroïne. Elle se présente comme une louve totalement passionnée et caractérielle. Elle est aussi très têtue et sensible, elle essaye de trouver de nouveau sa place et son statut dans la tanière où vit la meute. Elle se reconstruit petit à petit de ce traumatisme, elle a cependant des sortes de flashs dont on se comprend pas vraiment l’origine au début… On voit vraiment son évolution, elle reprend confiance en elle et s’ouvre de nouveau au monde.

Judd lui est le Psi au cœur froid enfin déjà pas si froid selon moi puisqu’il a le sens de la famille donc déjà une forme de sentiment pour ma part. Mais il reste froid et distant tout en commençant à « s’intégrer » dans la meute. Il se rapproche petit à petit de Brenna un peu contre sa volonté car comme tout Psi les contacts sont douloureux. On en apprend bien plus sur son passé et donc sur le Conseil étant donné qu’il travaillait pour leur compte. On voit vraiment son personnage évoluer autant physiquement que psychologiquement. Les scènes de lutte contre sa propre personnalité sont vraiment impressionnantes et peuvent être imaginées par le lecteur. Les Psi ont encore beaucoup à nous faire découvrir sur leur monde.

Le Conseil fait encore des siennes dans ce tome, je trouve leurs actions de plus en plus sinistres, notamment par leurs expériences sur les enfants. Ils essayent de monter les clans entre eux, c’est vraiment pathétique de leur part.

Un nouveau personnage apparait : le Fantôme qui travaille avec les résistants du Psi net surtout Judd, et qui perturbe extrêmement le Psi Net. J’ai hâte d’en découvrir un peu plus sur lui.

L’auteur nous fait encore un beau cadeau avec ce tome-ci qui est un pur bonheur à lire. Elle a su encore me transporter et me faire encore plus découvrir le mode de vie des personnages notamment l’organisation de la tribu au niveau relationnel. Mais aussi la découverte de la partie cachée des « anti-Psi »…

 

 

Citation : page 327

« Il lui embrassa le bord de l’oreille.

–          Plus de larmes. Jamais.

–          Désolé, mon sucre d’orge, mais je suis une louve. Nous avons un tempérament ; il faudra t’y habituer.

–          Pas ce mot. J’accepterais chéri, et même bébé, dit-il , libéré de l’entendre redevenir elle-même, mais sucre d’orge jamais.

–          Pomme d’amour ?

Elle se frotta le visage contre son torse.

Il s’inspira d’Andrew.

–          Là, tu es juste méchante. »

 

Note:

Publicités