Psi Changeling tome 1

Résumé :

Dans un monde où les émotions sont interdites, les Psys punissent toute forme de désir. Sascha Duncan fait exception à la règle. Lucas Hunter est un métamorphe avide de sensations. Il est bien décidé à trouver le meurtrier qui a tué sa compagne de meute. Sascha sera son ticket d’entrée… Il découvrira vite que cette Psy en apparence froide comme la glace est capable d’éprouver des émotions… et qu’elle fascine l’animal en lui. Pris au milieu de leurs deux univers en conflit, Lucas et Sascha doivent jouer leurs rôles… ou tout sacrifier pour goûter au plaisir interdit.

Mon avis:

Super livre autant mettre les choses au point direct !! C’est un roman totalement passionnant une fois dedans il est difficile voir : très difficile de s’arrêter. L’intrigue est merveilleusement bien ficelée jusqu’à la fin du tome, les dialogues sont justement dosés et les descriptions aussi. Le contexte m’a fait penser à Uglies livre ado que j’avais adoré…

Sascha est vraiment un personnage autant : intrigante que surprenante de par sa capacité à vivre dans un monde qui ne lui ressemble pas mais dans lequel elle doit évoluer puisqu’elle y est née. Elle est pleine de ressources et m’a rendue quelque fois triste pour elle. Sa vie n’ayant rien de drôle ! Jusqu’à sa rencontre avec le beau Lucas qui va bouleverser totalement et irrévocablement son existence. Malgré ces refus envers ce dernier Sascha reste attirée et fascinée par ce monde si différent du sien : au niveau vie « de tous les jours » que par le fonctionnement précis de la meute.

Lucas quant à lui est le chef de clan il a de nombreuses responsabilités envers les siens pour cela il va même se mettre en danger en se servant de Sacha fille d’un membre haut placé dans la société Psi.

Lucas est un mâle charismatique qui sous ses apparences d’homme dur et possessif cache un passé douloureux et quelques manques de confiance. Il finit par se prendre lui-même dans son propre piège en tombant amoureux de Sacha qui fera ressortir son côté homme des cavernes…

L’auteur est vraiment parvenue à me transporter dans le « Psi World », j’avais l’impression de voir les scènes (non je ne suis pas folle ! lol). Même si ses personnages sont idéalisés, ils se rapprochent des gens comme vous et moi…

En bref ce tome est vraiment plein de surprises, il m’avait été fortement conseillé par Léa et je n’ai vraiment pas été déçue : un vrai coup de cœur !!

Citation : « – Ronronne pour moi, chaton.

Il couvrit de baiser sa peau nue.

Sacha frissonna.

-Je ne… ne suis pas un chat.  »

 

NOTE:

Publicités