Kate Daniels tome 1

Résumé :

À Atlanta deux réalités s’opposent : celle de la technologie et celle de la magie. Pendant une vague magique, les mages sauvages lancent leurs sorts et des monstres apparaissent, les armes à feu refusent de fonctionner et les voitures ne démarrent plus. Puis la vague se retire aussi vite qu’elle est venue en laissant derrière elle toutes sortes de problèmes paranormaux. Nous vivons une époque dangereuse. Mais dans le cas contraire, je serais au chômage. Quand les gens ont des ennuis qui relèvent de l’occulte et que la police ne veut ou ne peut pas régler, on fait appel aux mercenaires de la magie comme moi. Mais quand un nécromancien anéantit la seule famille qui me reste, je n’attends plus les ordres et je dégaine mon sabre.

Mon avis:

Découvert sous les conseils de Léa : alala grâce à elle ma biblio augmente toujours ! Bref, cette saga à la base ne me tentait pas plus que ça, le résumé me laissait réellement perplexe mais j’ai testé quand même et j’ai bien fait. En seulement ¾ jours et il était dévoré…

Kate comme vous l’aurez compris notre héroïne est comment dire : un peu bizarre, son personnage est plein de caractère mais dur à cerner. Elle a une énorme carapace qui à la fin du tome n’est toujours pas percée… Elle est en fait une policière du futur en quelque sorte. Elle doit rétablir l’ordre lorsque la magie fait des siennes mais son enquête ici est un peu plus complexe. Cette dernière va l’amener à rencontrer le roi des Changeformes qui va lui imposer une collaboration en quelque sorte…

Curran notre beau et mystérieux roi va se montrer intransigeant envers ses semblables et surtout par rapport à Kate mais cette dernière n’est pas prête à se laisser faire (elle a son p’tit caractère). Nos héros ont l’air de se détester mais au fil de l’enquête, une confiance s’installe entre eux se qui nous laisse prévoir au moins une amitié … Voir plus si affinité…

L’auteur a réussit à faire des descriptions brèves (la plus part du temps) tout en étant précise. Beaucoup de passages sont consacrés aux pensées de Kate ce qui permet de mieux comprendre son raisonnement lorsqu’elle réalise une action.

J’ai vraiment apprécié cette découverte, le deux est déjà en attente de lecture dans ma Pal…

 

Citation :

« C’était un être tellement ancien, pourtant vivant, une contradiction, comme si le temps lui-même s’était tordu et l’avait recraché de ses profondeurs avec son kilt et ses cheveux gris fous.

–           Merde, grogna Curran. Je ne savais pas que c’était un bal masqué.

Sa voix brisa l’illusion. Je claquais des doigts.

–           Oh ! Zut ! J’aurais dû prendre mon costume de soubrette. »

 

NOTE :

Publicités